Des journalistes essaient l’Audi e-tron à Abou Dabi

1920x1280_e-tron-masdarcity-3.jpg

Le 17 septembre, Audi a présenté au monde entier son premier modèle de production entièrement électrique. À Abou Dabi, la capitale des Émirats arabes unis, des journalistes testent actuellement l’Audi e-tron et découvrent le SUV pleine taille lors d’essais sur route. Leur itinéraire les emmène de Masdar City, l’une des communautés urbaines les plus durables au monde, jusqu’aux hauteurs du deuxième plus grand sommet des Émirats arabes unis.

Efficience, performance, calme et tranquillité : l’Audi e-tron incarne l’expérience de conduite d’une nouvelle ère. Elle combine les exigences quotidiennes d’une voiture et le confort de la catégorie pleine taille avec une motorisation à zéro émission, tout en offrant l’expérience haut de gamme typique de la marque aux quatre anneaux, avec des innovations supplémentaires. L’Audi e-tron est construite à l’usine de Bruxelles, le premier centre de production en série certifié neutre en CO2 au monde sur le segment haut de gamme. L’accomplissement précurseur du site Audi belge résulte de trois mesures : l’électricité verte, la distribution de chaleur écologique et des projets de compensation climatique.
1920x1280_e-tron-masdarcity-1.jpg

Masdar City, où débutent les essais sur route de l’Audi e-tron, est un modèle pour les villes vertes du futur. Basée sur les trois piliers de la durabilité sociale, économique et environnementale, la ville se place à l’avant-garde du développement urbain durable en donnant naissance à des solutions réelles en termes d’énergie, d’efficience de l’eau, de gestion des déchets et de mobilité. Située près de l’aéroport international d’Abou Dabi, la commune à faible émission de carbone est constituée d’un quartier résidentiel à forte croissance, d’un cluster de technologies propres et d’une zone franche, accueillant plus de 590 petites et moyennes entreprises, sociétés multinationales et locataires du service public. Elle abrite également le siège social de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA, International Renewable Energy Agency).

Yousef Baselaib, directeur exécutif de Sustainable Real Estate à Masdar, a déclaré : « Une partie de notre mandat à Masdar consiste à contribuer à l’atteinte des objectifs de durabilité d’Abou Dabi et des Émirats arabes unis, ainsi qu’au soutien de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable des Nations unies. Masdar City, à Abou Dabi, est le point focal de ces efforts.

Pendant plus de dix ans, nous avons développé des technologies propres et innovantes, en collaborant avec les partenaires gouvernementaux, universitaires et industriels afin de donner vie à de nouvelles idées. Il existe une synergie évidente entre l’essai sur route de l’Audi e-tron, notre propre investissement visant à soutenir la commercialisation des futures solutions de mobilité ici à Masdar City et l’engagement général d’Abou Dabi à fournir une plateforme mondiale de collaboration à travers des initiatives comme la Semaine de la durabilité d’Abou Dabi ».
1920x1920_e-tron-masdarcity.jpg

Le concept global intelligent de l’Audi e-tron repose principalement sur la production durable, une motorisation locale neutre en CO2 et des services de recharge fiables. « À Masdar City, le futur de la mobilité rencontre celui des villes : sans émission, écologique et durable. C’est le point de départ idéal pour l’essai de l’Audi e-tron », a déclaré Peter Oberndorfer, directeur des communications produits et technologies.
Sur l’autoroute et au fil de chemins en lacet, les journalistes parcourent Jebel Hafeet, le deuxième sommet le plus haut des Émirats arabes unis. L’Audi e-tron y démontre son système de récupération novateur. En moyenne, dans plus de 90 % de la décélération, les moteurs électriques agissent comme des générateurs et convertissent l’énergie cinétique du SUV en énergie électrique. Ainsi, le système contribue à 30 % de l’autonomie du véhicule. Il opère de manière intelligente, avec le système de contrôle du freinage électrohydraulique intégré. Audi est le premier constructeur au monde à utiliser ce dispositif dans une voiture électrique de production. Selon le contexte de conduite, le système de contrôle du freinage choisit si la voiture doit utiliser le moteur électrique, le frein de roue ou une combinaison des deux afin de décélérer, et ce de manière individuelle pour chaque essieu.
1920x1280_e-tron-masdarcity-2.jpg

Une partie de l’itinéraire de l’essai de conduite aura lieu sur des pistes caillouteuses et sur le sable du désert. Sur cette surface meuble, l’Audi e-tron démontre l’excellence de sa traction et de sa dynamique. Tout ceci est rendu possible par une nouvelle génération de traction Quattro, la traction intégrale électrique. Celle-ci assure un ajustement permanent et variable de la distribution idéale du couple entre les deux essieux en une fraction de seconde. Parallèlement, ce dispositif interagit avec divers systèmes du châssis, notamment le contrôle de stabilité électronique à quatre étapes, qui peut aussi être entièrement désactivé, ainsi que le système de tenue de route dynamique avec sélection du mode de conduite Audi Drive Select équipé de série. Outre les caractéristiques de conduite, ceci affecte également la suspension pneumatique montée en usine. Sur les surfaces tout-terrain, la garde au sol de l’Audi e-tron s’élève de 50 mm d’une simple pression sur un bouton, tandis que sur l’autoroute, la caisse peut être abaissée de 26 mm. De plus, l’unité de contrôle du châssis contrôle individuellement les amortisseurs de chaque roue à intervalles de quelques millisecondes, selon les conditions routières, le style de conduite et le mode Audi Drive Select défini. Que vous optiez pour une conduite détendue, une prise de virages dynamique ou une excursion loin des sentiers battus, avec sa plage élargie allant du confort de conduite fluide à la tenue de route sportive et stable, l’Audi e-tron est un véhicule vraiment polyvalent.