Département Peinture > Audi Brussels

Production

  • 1920x600_lak2.jpg
1920x600_lak2.jpg

La peinture : c’est de la haute technologie.

Pour une brillance ultra fine dans l'atelier de peinture d'Audi Brussels, des technologies de pointe sont mises en œuvre. La couche de peinture est aussi fine qu'un cheveu (un dixième de millimètre). Et, malgré cela, elle doit résister aux circonstances environnementales et à l'usure et cela pendant des décennies. « La peinture automobile relève de la haute technologie » affirme Martin Kiesbauer, le responsable de l'atelier de peinture.

La mise en peinture est un processus long et vraiment complexe. La carrosserie doit d'abord être nettoyée à fond et phosphatée et c’est seulement alors qu’elle peut recevoir toutes les couches de peinture qui adhèrent parfaitement à l'ensemble des surfaces. La première des quatre couches de peinture, la cataphorèse, garantit une protection longue durée contre la corrosion. Il s’agit de ce que l’on appelle la « couche immergée » cathodique ou électrostatique (KTL). Depuis 2016, nous utilisons une nouvelle installation (VBH/KTL) pour procéder à cette étape. Les zones exposées des différentes parties de la carrosserie sont automatiquement recouvertes et renforcées de PVC. Cela protège encore plus la carrosserie des impacts de pierre et de la corrosion. Puis c'est au tour de la deuxième couche de peinture que l’on appelle l'apprêt qui est appliqué pour éliminer les dernières inégalités de surface. Ce n'est qu'ensuite que la base colorée de la laque est vaporisée pour donner sa couleur au véhicule. Nos installations modernes de peinture emploient des technologies très respectueuses de l'environnement qui en préservent les ressources et qui diminuent les coûts. A la fin du processus, la carrosserie reçoit sa dernière couche, le vernis transparent qui, en plus de lui donner son brillant définitif, la protège des rayons UV et des intempéries. La peinture est durcie dans un séchoir à 140° pour garantir longtemps sa brillance.

Notre atelier de peinture emploie quelque 320 collaborateurs qui travaillent par roulement sur deux pauses. Ils sont assistés dans leurs tâches par 92 robots de peinture. L'atelier dispose entre autres d'une installation d'épuration de l'air et d'une pompe à chaleur pour économiser l’énergie. Ces méthodes nous permettent de réduire la consommation d'énergie de chauffage et d'eau de 20 % par voiture.