Audi e-tron extreme : démonstration technologique sur la piste légendaire Streif

A192028_large.jpg

Fin janvier, Audi a envoyé une version technologique de son premier SUV 100 % électrique, là où les meilleurs athlètes du monde s’affrontent pour la course du Hahnenkamm. L’Audi e-tron spécialement équipée a grimpé la Mausefalle de la légendaire Streif. Avec une déclivité de 85 %, c’est la partie la plus raide de la spectaculaire descente de ski alpin.

« Nous avions déjà démontré les performances du SUV électrique l’année dernière dans des tests de résistance à l’occasion d’événements Audi e-tron extreme. Du Pikes Peak au désert de sel de Namibie en passant par le banc d’essai haute tension de Berlin, le prototype de l’Audi e-tron a relevé les défis les plus difficiles », explique Peter Oberndorfer, responsable de la communication sur les produits et la technologie. « Avec l’ascension de la Mausefalle, nous avons repoussé les limites et démontré les possibilités techniques de la technologie quattro dans un véhicule électrique. »

Avec ses 85 % de déclivité, la Mausefalle est la partie la plus raide de la célèbre descente Streif de Kitzbühel. Pour gravir cette section, la version ultratechnologique de l’Audi e-tron disposait d’une transmission quattro spéciale avec deux moteurs électriques montés sur l’essieu arrière et un sur l’essieu avant. Elle a atteint un surcroît de puissance allant jusqu’à 370 kW et un couple de roue de 8 920 Nm, ce qui lui a permis de gravir la côte. En outre, Audi avait adapté le logiciel au niveau du couple moteur et de la répartition du couple aux conditions spéciales de la Streif. Les pneus de 19 pouces à clous spécialement installés pour le test ont permis l’adhérence nécessaire pour rouler sur de la glace et de la neige.

« Gravir une côte de 85 % semblait impossible au début », explique Mattias Ekström en s’installant au volant de la version haute technologie de l’Audi e-tron. « J’ai moi-même été impressionné par la façon dont cette voiture a maîtrisé un terrain si difficile », indique le champion du monde de rallyecross et double champion DTM. Pour lui, cet événement est l’une des expériences les plus extraordinaires qu’il a vécues.

Pour garantir le niveau de sécurité le plus élevé possible, cette version ultratechnologique de l’Audi e-tron était équipée d’un arceau de sécurité et d’un siège de course avec ceinture de sécurité à 6 points. Le véhicule comprenait aussi un dispositif de retenue par lequel passait un câble de sécurité. En revanche, il n’y avait aucun dispositif de traction.

Pour ce projet, Audi pouvait compter sur un partenaire de choix : Red Bull, fabricant de boissons. Les deux entreprises sont des partenaires de longue date de la course du Hahnenkamm et ont organisé ensemble cet événement.
Download alle
00:00 | 00:00