Une visite royale chez Audi Brussels

120219_Visit-King-Philippe-4.jpg

Sa Majesté le Roi des Belges est venu aujourd’hui en visite officielle dans l’usine Audi de Bruxelles. Le motif de cette visite est l’intérêt que porte le Souverain à « l'Enseignement Associé ». Audi Brussels est en effet un pionnier en Belgique dans la formation professionnelle proche de la pratique au sein de l’entreprise. C’est à ce propos que le Roi Philippe s’est informé au sujet du premier SUV 100% électrique de l’histoire de la société Audi. L’assemblage en série de l’Audi e-tron a été lancée en septembre dernier en exclusivité pour tous les marchés du monde entier. La Ministre flamande de l’Enseignement Hilde Crevits, la Ministre de l’Enseignement de la Communauté Française de Belgique Marie-Martine Schyns et celui de la Région de Bruxelles-Capitale Didier Gosuin se sont également joints à la visite du chef de l’Etat.

Au Centre de formation d’Audi Brussels, le Roi Philippe a rencontré des étudiants en train de terminer une formation de technicien d’installation et d’entretien. 34 étudiants prennent part en ce moment au programme de « Enseignement Associé ». Cette force d’une nouvelle génération provient d’un partenariat avec deux écoles avec lesquelles Audi Brussels coopère étroitement depuis 2012. Dans l’espace de formation « robots », le Souverain se fit démontrer les techniques que les étudiants apprennent au cours de leur formation et quelles sont leurs chances sur le marché du travail. Notre visiteur d’exception a cherché le contact direct avec les étudiants, il leur a posé de nombreuses questions et il s’est déclaré impressionné par le niveau de connaissance des participants au stage.

Le Roi s’est montré très intéressé par une formation des jeunes orientée dans les champs d’action de l’entreprise. Il y a quelque temps, la Maison Royale Belge avait déjà organisé un voyage d’étude en République Fédérale Allemande et en Suisse avec des experts dans le domaine de la formation de façon à s’informer sur place des avantages de la « Enseignement Associé ». Cet après-midi, un symposium professionnel sera organisé au Palais Royal de Bruxelles sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi au cours duquel le point central a été une meilleure intégration professionnelle des jeunes.
Top_Employer_Belgium_2019.gif
Grâce à ses réalisations dans le domaine du soutien à la formation professionnelle, Audi Brussels a été déclarée « employeur le plus attractif » pour la quatrième fois d’affilée par le « Top Employer Institute ». La raison en a été, entre autres, un suivi efficace de la préparation qui, d’après l’avis du jury, est réalisé de façon conséquente.
Erik Pieels, le Directeur Général des Ressources Humaines, déclare : « Quand nous avons décidé en 2012 de collaborer de façon renforcée à la formation de futures collaborateurs avec deux écoles partenaires, ce fut vraiment la bonne décision. Pour leur permettre d’accomplir leur Enseignement Associé, nous ne proposons pas seulement aux jeunes talents une solide formation dans un environnement moderne mais aussi la perspective d’un emploi attractif. Dans le futur, nous voulons élargir ce système de formation en l’associant avec de nouvelles compétences ». Le développement plus avancé des techniques de démarrage pratiqué par Audi Brussels et ses deux écoles partenaires de Halle et Woluwe-Saint-Pierre est une réponse parfaite au manque dominant de capacité professionnelle.

Depuis la première remise de diplômes à des participants à l'Enseignement Associé en 2014, tous les anciens étudiants qui avaient réussi leurs examens ont été engagés à l’usine de Bruxelles pour un emploi de technicien d’installation ou d’entretien. Au cours de sa visite, le Roi Philippe a parlé avec quatre anciens participants à l'Enseignement Associé. Ces ouvriers qualifiés travaillent aujourd’hui à la construction des carrosseries et au montage.

Sa Majesté le Roi s’est montré impressionné par le processus de transformation qui s’est installé dans l’usine de Bruxelles depuis sa dernière visite en mars 2016. En environ deux ans et demi de construction, l’usine a été entièrement convertie à la production de la mobilité électrique et à lapréparation de l’assemblage du SUV électrique Audi e-tron. En parallèle avec les profondes mesures structurelles et de construction, un processus coûteux de qualification a été mis en place. Les collaborateurs ont suivi plus de 200.000 heures de formation pour apprendre les plus récentes technologies qui se révèlent nécessaires dans la production d’une automobile entièrement électrique. Patrick Danau, le directeur de l’usine, résume cela en ces mots : « Nous sommes très heureux de cette visite et du témoignage de valeur de la part de la Maison Royale.

L’intérêt de Sa Majesté le Roi est une belle reconnaissance pour l’important travail que nos collaborateurs, nos représentants syndicaux et le management d’Audi ont fourni ces dernières années afin de rendre possible la production en série de l’Audi e-tron. »
120219_Visit-King-Philippe-2.jpg