B-G-G_Photo_last_A1_showroom_07312018-003_B.jpg

Audi Brussels dit au revoir à l’Audi A1

L’Audi A1 a apporté sa contribution à l’histoire à succès du site de production de Bruxelles : mercredi, la dernière Audi A1 de la première génération a quitté la chaîne d’assemblage. Elle fait place à la première Audi purement électrique, l’Audi e-tron, qui prendra le relais cet automne. La cliente de cette dernière Audi A1 pour le marché belge, Ensy Belis, a symboliquement reçu les clés de son Audi A1 1,0 TFSI blanc glacier directement à l’usine en compagnie de Patrick Danau, le Directeur Général d’Audi Brussels, qui l’a accueilli officiellement en présence du management et des syndicats d’Audi Brussels ainsi que des représentants d’Audi Import (D’Ieteren).

B-G-G_Photo_last_A1_showroom_07312018-004-final.jpg

Avec le lancement de la production de l’Audi A1 en mai 2010 et de l’Audi A1 Sportback un an plus tard, une nouvelle ère débuta pour le site de l’usine. En 2012, une série limitée de 333 unités de l’Audi A1 quattro fut produite. Début 2014, les puissantes Audi S1 et Audi S1 Sportback s’ajoutèrent à la famille Audi A1. Au cours de l’histoire de près de 70 ans de cette usine dans la capitale de l’Europe, l’Audi A1 fut le premier modèle à y être produit en exclusivité. Grâce à cela, le rôle d’Audi Brussels est devenu important au sein du Groupe Audi.

« L’usine Audi à Bruxelles est un partenaire absolument fiable et couvert de succès. Au cours des huit dernières années, les employés y ont fourni un très gros effort pour notre petite Audi, leurs prestations furent remarquables et ils ont rendu leur usine concurrentielle au niveau international » dit Peter Kössler, le responsable de la production et de la logistique d’AUDI AG.

« C’est ma toute première Audi » déclare la cliente Ensy Belis. « Quand j’ai commandé la voiture, je n’ai jamais rêvé que j’allais en fait prendre livraison d’une des dernières Audi A1 assemblées à Bruxelles. »

La première génération de la famille Audi A1 a convaincu la clientèle partout dans le monde. L’usine de Bruxelles a produit au total 909.152 Audi A1 et Audi A1 Sportback, dont 13.327 Audi S1. Cette compacte à succès a été peinte en plus de 20 teintes différentes, parmi les plus demandées : le blanc glacier suivi par le noir brillant, le blanc Amalfi et le rouge Misano. Les marchés les plus importants de cette génération de l’Audi A1 ont été l’Allemagne, la Grande Bretagne avec l’Irlande, la France, l’Italie et l’Espagne. Les quelques 30.000 unités livrées au marché belge placent la Belgique en 8ème position dans ce classement mondial.

Au cours de ces années, de nombreuses personnalités ont honoré l’usine de leur visite : la famille royale belge, le président de la République Fédérale Allemande Joachim Gauck et l’icône de la série DTM Mattias Ekström. « Ce grand intérêt souligne que nous avons établi de nouvelles références avec la production de l’Audi A1 et notre histoire à succès se poursuit. Dans notre usine CO2-neutre, nous sommes prêts pour y produire l’Audi e-tron en série. », déclare Patrick Danau, le Directeur Général d’Audi Brussels. Le site de production de Martorell en Espagne est désormais prêt pour la seconde génération de l’Audi A1.